C'est quoi, mon job ?

Publié le par joey

EX Emploi principal :


Bref exposé de mon jeune mais bien remplis parcours professionnel.

 

A la fin de mes études, j'ai effectué avec succès mon stage aux éditions Dupuis, et j'y suis restée.

J'ai donc travaillé comme technicienne prépresse salariée dans le département fabrication de cette maison d'édition de Bande Dessinées depuis 2003 jusqu'à 2009.

Après avoir travaillé de manière polyvalente à divers postes (aide à la production des nouveautés, numérisation d'originaux, archivages, envoi de commandes de matériel numériques...),

J'ai travaillé spécifiquement durant pendant 3 ans environ dans la section qui gérait à l'époque (l'organisation a changé depuis...snif) la conversion de l'archivage des films d'impression en archivage informatique (par copy-dot, entre autres) exploitable par les structures d'imprimerie modernes.


J'ai apprécié énormément ce travail, -bien que stressant et épuisant parfois souvent, c'était un travail technique, méticuleux et pointu qui m'obligeait à sans cesse renouveler mes compétences. Il fallait inventer des solutions pour résoudre des problèmes nouveaux. Notre mission était de travailler avec du vieux matériel pour en faire du nouveau efficacement.  Ou comment bidouiller sans que personne n'y voit rien ...

Il impliquait une relative connaissance des techniques anciennes et nouvelles de l'imprimerie, ainsi que l'histoire de l'entreprise dans laquelle je travaillais et en particuliers de ces publications anciennes qu'on "déterrait" des archives où elles étaient oubliées ... (Et ça tombe plutôt bien, je suis ultra fan de BD, c'est peu de le dire ...  ! !)  

En gros donc, j'y ai appris et fais couramment :  mise en page, scan et retouche de dessins ou d'images, de films, d'hekta, de bromures, ou encore d'imprimés (hélio ou offset), recolorisation informatique, correction et restauration d'image (sur les fichiers), détourage, détramage ... mise au point de procédure informatisée (scripts), envoi et récupération de matériel au sous-traitant, validation qualitative et colorimétrique, épreuvage, archivage, ... suivi administratif et encodage de base de donnée ... voilà, c'est plus ou moins ça !  - Je passe sur la recherche poussiéreuse d'archives -  Et ça ne reflète hélas pas les heures de prise de tête et le soulagement la satisfaction d'avoir réussi à trouver ZE solution... et ce, dans les temps imposés toujours trop courts.   (Yoan, si tu me lis, je trinque à notre heureuse collaboration dans ces moments parfois pénibles )
Ce travail s'est arrêté trop tôt le 10 août 2009.
  
 
Freelance (en devenir) :

A côté de ma fonction principale, d'avantage technique que créative, je souhaitais poursuivre mon métier premier, à savoir celui de graphiste, en effectuant à l'occasion des petits travaux divers. 

Par exemple, des cartes de mariages, logo, participation à divers concours, illustrations personnelles, photographies, conception graphique et mise en page de livres...

Je m'étais donc inscrite chez SMart Asbl pour avoir une structure administrative pour cette activité.

Depuis 2009 et la fin de mon contrat chez Dupuis, cette activité à la base ponctuelle est devenue en quelque sorte mon activité principale par la force des choses.  Du moins, pour le moment.

La crise financière de ces 2 dernières années a été catastrophique pour le secteur graphique, et notamment dans la publicité. Cela dit, cela a eu pour conséquence que la plupart des employeurs ont licencié leur personnel et ont fait d'avantage appel à des free-lance (pcq plus flexible et pouvant travailler sur de courtes périodes) on les appelle donc à la demande et on les remercie quand ils ont finis.

Rester disponible pour du travail freelance dans une conjoncture où les offres d'emploi durables se font très rares me parraissait la meilleure solution pour m'en sortir et m'a ouvert des opportunuités inattendues. (Comme une collaboraration plus ou moins régulière avec l'agence de communication O2O)

A chaque contrat décroché , je travaille donc avec SMart ASBL pour des durées plus ou moins longues. En quelque sorte, je suis un peu intérimaire ... 

Et demain ?  Demain nous verrons. Un jour à la fois !!

 

Publié dans Petit curiculum

Commenter cet article